Orientation

Et toi, qu’est-ce que tu veux faire plus tard ?

Cette question embarrasse beaucoup de lycéens.

Il est difficile à 15 ou même 18 ans de se projeter dans sa future vie d’adulte. Entre rêves, compétences, talents, bulletins scolaires, fragilités, exigences des uns ou des autres, les lycéens sont généralement indécis.
L’orientation scolaire est une étape particulièrement délicate pour beaucoup de jeunes et leurs parents. L’urgence administrative pousse certains jeunes à faire des choix par défaut ou sans réelle conviction.

L’Orientation scolaire : une opportunité à saisir !

Alors pourquoi ne pas en profiter pour apprendre à se connaitre, découvrir le monde du travail, l’organisation du monde universitaire, interroger son entourage. Sans stress. L’hésitation est normale, l’erreur fait partie de la vie.
L’orientation scolaire : une opportunité pour apprendre à se connaitre.
Toute démarche d’orientation scolaire s’appuie sur la connaissance de soi : son histoire, ses forces, ses fragilités, ses aptitudes extra-scolaires, ses envies, ses émotions, ses qualités relationnelles. Se connaitre peut prendre un peu de temps mais constitue toujours une expérience riche.

Une opportunité vers plus d’autonomie

L’adolescence est l’étape de vie où l’enfant retrouve ses questionnements existentiels. Qu’est-ce que je fais là ? Qu’est-ce que je vais faire de ma vie ? Choisir sa vie c’est déjà choisir ce qu’on a envie d’apprendre, dans quoi on est prêt à s’investir. C’est aussi choisir un style de vie adapté à ses besoins.
L’autonomie ne signifie pas d’être seul. Elle se construit en lien avec ses parents et son entourage.

Une opportunité pour s’ouvrir au monde

Bien s’orienter c’est aussi avoir connaissance du monde qui attend le futur professionnel. Les médias apportent de l’information, les interlocuteurs institutionnels peuvent aider à cibler les sources, la famille est une source importante d’expériences à partager.

Une opportunité pour oser

Oser expérimenter, se tromper, découvrir, apprendre, croire en soi. Le système scolaire n’offre pas toujours de quoi se tester. Certains ont besoin de temps pour mûrir. D’autres sortent épuisés de leurs années collège-lycée. Il est parfois important de prendre le temps.
La réorientation scolaire peut offrir des passerelles, les parcours atypiques sont recherchés dans certaines entreprises et construisent la personnalité.
Chaque problématique est à prendre en considération.
Un parcours d’études et professionnel aujourd’hui ne ressemble pas à ce qu’ont vécu les générations précédentes. Les nouvelles technologies sont partout. De nombreux métiers apparaissent, d’autres disparaissent. La mondialisation appelle à beaucoup de changements.
Les jeunes ont à se positionner dans un monde en constante transformation. Ils changeront de métiers, de tâches, d’environnement plusieurs fois dans leur carrière. Leur avenir se construit progressivement. Leurs choix ne sont donc pas définitifs.


Mon approche

Je donne la priorité à la personnalité, aux moteurs naturels. Il arrive que ceux-ci aient été enfouis au fil du temps et les révéler permet de faire des choix correspondant à une vraie motivation. Le jeune sera « lui-même » en situation d’études et de travail.

Le Centre de Gravité Professionnel

Permettant de faire le point et d’échanger sur ses envies, son parcours, ses rêves et contraintes en étant éclairés par de nouveaux éléments, l’approche CGP (Centre de Gravité Professionnel) ouvre des perspectives et parfois réconcilie parents et enfant autour d’un projet professionnel en construction.
Le jeune peut alors affiner ses choix, construire son parcours professionnel, faire émerger un projet de formation en cohérence avec sa personnalité. Il aborde les études et le travail avec plus d’implication, de sens et se donne plus de chances de réussir.
Le CGP est un outil d’analyse et de représentation de la personnalité professionnelle, combinaison et interaction de 4 énergies fonctionnelles. Il permet d’éclairer le type de fonctions, responsabilités, tâches, de chacun en situation de travail. Il révèle les talents et aspirations profondes. Il tente de prendre en compte la singularité de chacun.
Loin d’enfermer la personne il ouvre des horizons

Photolangage®

Le jeune est invité à se penser avec des photographies. Il est actif, acteur de sa démarche.
Cette méthode permet une qualité d’écoute, une richesse des échanges, l’exploration de ses propres perceptions, ses images et ses représentations, ses valeurs. Le jeune ou l’adulte en questionnement pourra les partager dans une perspective de changement.
Pour les moins bavards le support visuel peut être une aide précieuse.

D’autres outils peuvent être utilisés, piochés dans les approches de psychopédagogie, de thérapie, d’analyse transactionnelle, tests de Holland, …

Format proposé : 4 séances d’environ 1h30 à 2h chacune
Un document récapitulatif est remis à l’issue de la prestation.

Réf. : « Photolangage® pour l’entretien individuel, orientation et évolution professionnelle », sous la direction de Claire Belisle, édition Chronique sociale.