Biographie

Je suis écrivain biographe.

Je rédige avec mes clients des histoires de vie, le combat qu’ils livrent pour leurs proches ou pour la société, l’histoire des entreprises, des associations, des communes…

J’anime également des ateliers, des formations, des stages autour de l’écrit, dans ses dimensions thérapeutique et biographique.

J’ai le goût des histoires.

Par jeu, j’ai consacré de nombreuses heures de ma jeunesse à suivre ma plume.

Par passion de l’histoire de chacune des personnes que j’aie pu rencontrer, j’ai ensuite « inventé », en 2002, le métier d’écrivain biographe.

Marketing, écrit, psychothérapie. Trente ans de recherche professionnelle autour d’un seul projet ; mes différentes vies sont les faces d’une même réalité : médiatiser, exprimer, explorer les tensions de l’humain pour l’accompagner vers une expression de son « être soi ».

Je suis écrivain biographe, même si ma profession s’est maintenant largement investie vers la thérapie

J’ai rédigé près de quatre-vingts histoires de vie, quelques ouvrages de tourisme local, un roman, deux ouvrages professionnels

Écrire son histoire

L’écrit peut se décliner de plusieurs manières, selon l’envie et le besoin de chacun.

L’écrit biographique

L’écrit biographique, la conservation des témoignages d’un passé à ne pas oublier. Ecrire son histoire, c’est donner de la valeur à ce que nous représentons, à nos yeux et aux yeux de nos proches, c’est aussi autoriser la parole, l’échange ; c’est encore libérer nos enfants et nos petits-enfants de secrets enfouis. C’est avant tout valoriser son propre patrimoine culturel, ses choix, ses souvenirs, ses rencontres et ses voyages.

L’écrit engagé

L’écrit engagé, dans un combat, une bataille, au soutien d’une cause personnelle ou sociale, c’est raconter l’histoire d’un drame, d’une difficulté, ou plus simplement d’une rencontre et d’une passion et de l’engagement qui s’en est suivi pour choisir la vie. On peut raconter un jeu, un handicap, un jardin, un espoir, un rêve…

L’écrit thérapeutique

J’ai découvert dès mes premiers dans l’écrit biographique combien le simple fait de dire, puis le passage à l’écrit, mais également le rôle du « passeur », de l’écrivain, combien ces étapes apportaient un changement dans la compréhension de soi-même. Un changement ? Une expérience du changement. Le premier pas vers un acte thérapeutique. Lier les deux n’était plus alors qu’une question de responsabilité. Mon envie d’expérimenter, dans la sécurité d’une formation de psychopathologie, puis une découverte des connaissances de la psychothérapie, m’a amené à explorer de plus en plus profondément les mécanismes puissants de l’écrit thérapeutique.

L’entreprise

L’écrit d’entreprise entre souvent dans la logique de la préservation du patrimoine immatériel ; l’histoire d’une marque, d’une équipe, d’une méthode et d’une culture est un élément essentiel de l’identité d’une structure juridique. Donner de la valeur à la préservation de cette mémoire est un excellent – et peu coûteux ! – moyen d’inscrire cette identité dans un projet de fusion, d’acquisition, de renouvellement, de changement…

Les collectivités

Comment gérer son patrimoine et son histoire ? Comment ne pas oublier, tout en accordant une juste place au présent et aux projets d’avenir ? Rédiger son histoire, donner une juste place aux porteurs de la mémoire de l’accompli, témoigner, conserver ce patrimoine en le valorisant est un beau moyen de se tourner vers le présent.